Synopsis

Une jeune femme qui rêve d’être mannequin, une mère célibataire qui vend des œufs pour survivre, un passionné de serpents et le président d’un comité urbain. Tous vivent dans un quartier défavorisé de Guatemala City. Un soir, à la suite d’un crime, un tribunal populaire se constitue, qui leur donne le pouvoir de laisser la vie ou de donner la mort. 

Les juges parle d’un pays où la violence est omniprésente, où il faut tous les jours se protéger de l’autre. C’est un pays aussi où la justice, injuste et inefficace, est relayée par les individus eux-mêmes et où les pulsions de chacun peuvent donc être libérées. Or, les pulsions sont par définition violentes. C’est donc un pays où la violence génère de la violence.

Un film de César Díaz, co-écrit par César Díaz et Arnoldo Gálvez Suárez et adapté du roman éponyme d’Arnoldo Gálvez Suárez – En développement

Festivals

Sélectionné au forum de coproduction du festival du film de San Sebastian 2019